15 février 2008

L’art de l’incruste…

Posted in blablabla à 14:10 par Nath

Ou comment se retrouver (involontairement) à trois chouilles consécutives sans avoir été invitée… ^^;; Et passer pour « typiquement française… ¬_¬ » sans avoir rien demandé…
Tout commence hier soir. Je dînais tranquillement en compagnie du 3e livre-ouvert-et-futurement-pas-fini de l’année quand mon ami M. arrive et me fait servir ma p’tite dose d’alcool quotidienne à laquelle, malgré mes nombreux efforts, je n’échappe pas (Et non, il ne suffit pas d’essayer de tenir avec un verre toute la soirée, c’est un verre par tournée, peu importe si à la fin de la soirée y en a 3 ou 5 qui se bousculent au portillon en attendant d’être avalés cul-sec pcq le resto va fermer et qu’il faut se dépêcher maintenant…). Evidemment, je m’en vais le remercier et trinquer avec lui et les étudiants d’anglais avec lesquels il était (dont P. Et bon sang rien que pour lui j’ai envie de revenir à la rentrée 2009 pour l’avoir comme étudiant. Aheum.) et là, le drame commence. Il me saute au cou et me pousse sans ménagement sur le banc, au milieu des autres. ^_^; Aheum, salut, désolée de m’incruster comme ça, lalala… Ca va ? La mer est bonne ? Tout ça ? M. fait celui qui n’a rien remarqué et le pressing pour que je l’accompagne à la fête d’anniversaire d’à côté où je ne suis pas non plus invitée. Du tout. Mais vraiment pas quoi. Je finis par me laisser convaincre d’y mettre les pieds 5 minutes. Le temps de saluer le héros du jour, de passer discrètement – mwahahaha *irony inside* – d’une chaise à l’autre pour plaisanter avec quelques personnes et taper le bibliothécaire. Il m’embête, il est vilain avec moi. Alors je le tape., m’accrocher désespérément à mon verre de Coca éventé non-merci-pas-de-vin-nid’alcool-plus-fort-ça-va-j’ai-déjà-mangé-oskour-! et filer en douce après les 5 minutes promises. Moi ? Je vais juste aux toilettes ! Personne à l’horizon ?? *zouip*
Ouf, je retrouve ma table, mon soon-to-not-be-anymore-livre et « Ary ! Ary !! ARYYYYY !!! Reste pas toute seule, viens trinquer avec nous ! » rebelotte chez les anglophones avec qui je finis la soirée. Ils m’invitent à venir le lendemain à leur remise des diplômes privée. C’est pas vraiment ma place, pas du tout même, mais comme c’est jour de congé pour tout le monde, je me dis que je dois être la seule représentante du corps enseignant sur place pour le weekend, donc j’accepte sans trop me faire prier, renonçant pas la même occasion à ma première grasse mat’ depuis des jours et avant beaucoup d’autres… T-T
Ce matin, donc, je débarque comme une fleur à la remise des diplômes, mal à l’aise, essayant de me fondre dans la porte, après tout, c’est pas mon heure de gloire mais celle des deux seuls profs d’anglais qui avaient fait le déplacement et là, là, là, ça a été le pire moment des pires moments : le grand manitou qui se tourne vers moi lors de son speech et me remercie d’être là et de tout ce que j’ai fait pour les étudiants d’anglais ces 6 derniers mois. WTF ?! J’ai strictement rien fait !!
Ary passe au rouge pivoine.
Elle se décompose.
Des sons étranges sortent de sa bouche qui sont censés vouloir dire « Non non, je n’y suis pour rien, tout le travail a été fait par les étudiants et leurs professeurs ». En plus c’est trop la honte d’avoir été prise au dépourvu, d’avoir couiné qch et surtout d’avoir coupé le speech du grand manitou ! ARGH !!
*regard noir des profs d’anglais*
T___T *agite le drapeau blanc*
La cérémonie prend enfin fin, on trinque, la la, ouf je peux respirer… « Arysuh ! Venez ici que je vous présente le Chef de la section personnel !! » Ah ben non, pourquoi moi ? *reregard noir des profs d’anglais*
T___T *reagite le drapeau blanc*
Bref, j’ai survécu, j’ai rasé les murs et surtout, j’ai eu plein de bisous et de câlins des étudiant dont P. finalement pour me remettre de mes émotions. ♥
Reste que le trip du français typique qui s’incruste partout même et surtout là où il est pas invité, c’est pas mon truc. J’ai l’impression que cette année ça devient une constante… Tellement qu’on ne m’invite même plus quand je dois y être, on s’attend tout simplement à ce que je débarque à un moment donné ou à un autre… ¬_¬ Genre.

Les soirées murge + politique + philosophie + « J’étais habillée comme ça hier ?? oO » + « … C’est pas ma chambre ça… !!! » vont me manquer que je rentrerai. T-T

Publicités

2 commentaires »

  1. Light said,

    J’étais morte de rire tout au long de ce post ^_^

  2. Arysuh said,

    ^__^V C’était le but, tant mieux ! lol
    Ma collègue aussi était morte de rire quand je lui ai raconté mes malheurs le soir au téléphone. XD
    Il est un peu flippant ton gravatar…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s