19 décembre 2010

[pense-bête] CHEVEUX

Posted in pense-bête tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , à 12:19 par Nath

Suite de la mise au propre de mes histoires de trucs.
Pour qu’on me demande ça, soit je suis particulièrement convaincante (et dans ce cas, je vous demande de faire de moi votre unique héritière, à moi les millions $__$) ou bien on me connaît irl et trouve que j’ai d’assez beaux cheveux pour que ce blabla puisse être « utile » (*\\\* Gniiiiih). 😀

Première chose que je voudrais mettre au clair : je ne parle que de ce que j’ai testé et (dés)approuvé moi-même. Les « on dit » et « il paraît que », vous en trouverez très peu et toujours accompagnés d’un « j’ai jamais testé » ou d’un « j’ai testé mais ».
Ensuite, je suis une « talibio » concernant les soins du cheveu (et de la peau). Paradoxalement, c’est tout. Peut-être parce qu’au fond de moi je me dis que la Terre en peut plus être sauvée mais que je peux peut-être m’en sortir sans cancer à 35 ans.
Et enfin, tout ça, ce n’est pas parole d’Evangile, c’est un pense-bête de ce que je conclus après presque 2 ans de soins du cheveu bio. Avant cela, j’ai eu une période de 3 ou 4 ans où je n’ai rien fait avec mes cheveux mis à part les laver au Fructis, c’est dire dans quel état ils étaient. Je ne suis pas non plus un génie qui a découvert tout ça toute seule, je rends à César ce qui lui appartient et donc vous trouverez les liens en fin de message.

Les leitmotiv

Qui peut le plus peut… le moins. – D’une on ne va pas y passer des heures et de deux, si les shampoings, après-shampoings, masques, sprays, soins divers et variés des marques mainstream nous apprennent bien qch c’est ça : ce n’est pas parce qu’on a une batterie de produits sur la tête qu’on aura forcément des cheveux plus beaux et en meilleure santé. Donc, la simplicité volontaire est notre amie.
Connais ton cheveu. – N’importe qui peut bien donner n’importe quels conseils et dire « j’ai testé, ça maaaaaaaarche » (comme moi quoi), si ce n’est pas adapté à vos cheveux, ça servira à que dalle. Canelle se lave les cheveux au Head & Shoulders et à l’eau froide, les tresse et fini. Pas de recettes saugrenues pour elle et ses cheveux se portent très bien, ils n’ont pas besoin de plus.
Qui ne tente rien n’a rien. – Pour savoir si l’un ou l’autre conseil va apporter qch à vos cheveux, il va falloir passer par la case « test ». Pas de panique, la plupart des produits cités se trouveront dans une cuisine ou ne coûteront pas la peau des fesses donc on devrait à peu près bien s’en sortir.
On ne bourrine pas. è_é – Moins les cheveux son agressés, mieux ils se portent. On utilise des produits doux et on fait les choses en douceur. Dou-ceur !

On est green ?

Le point de départ

Je disais donc plus haut que je partais sur d’assez mauvaises bases niveau cheveux. Des longueurs sèches comme de la paille, des racines grasses comme les frites de ma grand-mère, plus de 10 ans de (dé)colorations chimiques et de permanentes, pas vu les ciseaux d’un coiffeur depuis humpf 3 ans au moins. Des cheveux jusqu’au milieu du dos (environ 75cm de long) abîmés à en pleurer que je décapais tous les deux jours parce qu’ils étaient juste trop crades et degueux pour tenir plus longtemps. Et niveau épaisseur ? Oh, juste une queue de rat de moins de 5cm de circonférence (mesurée au niveau de la nuque), donc hyper fins.
En premier lieu, j’ai donc pris mon inconscience à deux mains et j’ai fait un sort à 20 bons cm de paille. Les cheveux fourchus ne se réparent pas, quoiqu’on essaie de nous faire croire dans la pub ! Le seul moyen de s’en débarrasser, c’est de couper les fourches. Point. La partie visible du cheveu est morte, crevée, cannée, ce n’est pas un organisme vivant qui guérit quand il est blessé.
Me restait donc des cheveux jusqu’aux omoplates toujours pas beaux mais au moins en grande partie défourchés.

Le lavage, le rinçage et le séchage

En machine, programme laine.

On ne lave/ masse que le cuir chevelu. Point. è_é
Au sujet du passage au bio et des shampoings bio : souvenez-vous qu’en passant au bio, vous allez débarrasser vos cheveux de tous les silicones qui le gainent et qu’il y a une période plus ou moins longue où toute la misère du monde va s’abattre sur votre tête. En effet, vous allez enfin voir l’état réel de vos cheveux et c’est moche : fourchus super haut, ternes, fins, frisottis mochasses, cassures, bref, à vous faire regretter d’avoir laissé tomber le confort de l’illusion des silicones. MAIS, tenez bon, une fois qu’on est débarrassé de toute cette poisse, c’est un soulagement de voir qu’on peut avoir des cheveux vraiment beaux. Concernant les shampoings bio, il faut se faire à l’idée qu’ils ne moussent que peu ou pas. Et aussi qu’il faut de la patience avant de trouver le shampoing qui vous convient. Perso, j’ai essayé des Melvita mais je les ai trouvés trop forts et abrasifs encore et j’ai super vite eu la chance de trouver le Sapon’Hair qui me va parfaitement (malgré son prix et sa vieille odeur de carton mouillé. T_T)

  • Les oeufs servent très bien de shampoing. Le jaune seulement pour les cheveux normaux, secs, les jaunes et les blancs pour les cheveux gras. On en bat un ou deux dans un bol et on étale sur cheveux mouillés. Attention à ne pas les rincer à l’eau chaude… >_>
    Niveau odeur, 1 ou 2 gouttes d’HE d’Ylang-ylang (1) c’est très bien.
  • On dilue son shampoing : 2 càc dans une petite bouteille d’eau. Le shampoing, ça mousse sur cheveux propres et laver des cheveux déjà propres c’est ? Les agresser, merci à ceux qui suivent càd pas ceux du fond.
  • On ne masse que le cuir chevelu, ça suffit pour laver les cheveux, pas besoin d’enduire toutes les longueurs. Promis.
  • On espace ses shampoings. On commence à laisser passer 1 jour de plus avant de se les laver et on alterne son shampoing avec un shampoing aux oeufs : un ou deux oeufs (juste le jaune ou le jaune + le blanc pour les cheveux grassouilles) auxquels on peut ajouter 1 ou 2 gouttes d’HE d’ylang-ylang (favorise la pousse + odeur moins dégueu) et une fois qu’on sera à l’aise avec ce nouveau rythme, on laisse passer à nouveau 1 jour de plus et ainsi de suite (je suis passée de « tous les deux jours » à « 1x par semaine »)
  • Le dernier rinçage se fait à l’eau froide pour resserrer les écailles. Enfin, moi elle est fraîche parce que l’eau toute froide, iiiik.
  • 2 càc de vinaigre de cidre bio dans un demi litre d’eau (froide) en guise de rinçage final. Ca élimine le calcaire et en plus ça nourrit. Par contre, ça dessèche un peu, pas trop de vinaigre.
  • On ne frotte pas avec la serviette, on n’essore pas les cheveux en les tordant. Moins vite ils sèchent mieux c’est pour eux.
  • On ne se brosse ou peigne pas les cheveux mouillés.
  • On évite d’utiliser le sèche-cheveux et tout ce qui chauffe artificiellement les cheveux (on bannit le lisseur et tout ça), ça les dessèche et les casse.

Brossage, coiffures

On se débarrasse des brosses métalliques avec des boules au bout des picots et de toutes les brosses dont les picots ont une base qui passe au-dessus du coussinet : les cheveux se coincent dans la base et les boules, ça les arrache et les casse. On dégage aussi les peignes en plastoc et à dents serrées.
Je préfère le bois : il répartit mieux le sébum sur les longueurs et réduit l’électricité startique. Dans un magasin bio, j’ai investi (15-20€) dans une brosse TEK, faite main en Italie et respectueuse de l’environnement. Gros bonheur.
Il faut toujours commencer par brosser au niveau des pointes pour remonter lentement ensuite et perdre l’habitude de commencer par le haut de la tête. En commençant par le haut, on ne fait qu’ajouter des cheveux aux noeuds alors que le but c’est de les enlever. Commencer par le haut va obliger à bourriner et on avait dit non.

Niveau coiffures, exit les pinces en métal et les pinces trop serrées qui arrachent les cheveux. Pour ma part, j’ai des élastiques sans métal et ce genre de pinces à cheveux et comme je suis feignasse, mes coiffures varient entre la tresse bête et méchante, le chignon « bun », tortillé et enroulé plus ou moins haut et fixé avec la pince sus-citée et les cheveux lâchés quand je ne suis pas au boulot.

Patouillages

Les cheveux, ça s’hydrate et se nourrit. Attention, mettre de l’aloe vera tout seul sur les cheveux, ça les dessèche « par capilarité » (càd que l’eau à la surface aspire l’eau dans le cheveu et l’en vide).
Comme déjà dit dans un poste précédent, souvent il ne faut pas grand’chose pour s’occuper de ses cheveux (et de soi), juste d’une cuisine avec quelques produits bio de base : oeufs, yaourts nature et/ ou fromage blanc, huile d’olive, vinaigre de cidre, miel. On mélange un peu de tout ça pour faire des masques. Alors oui, ça prend plus de temps que les « masqu’express » du commerce puisqu’il faut laisser poser entre 2 et 12h généralement et surtout, c’est avant le shampoing, pas après. M’enfin, autant en profiter pour se faire ça le soir, dormir dessus et se laver les cheveux le lendemain matin ou bien se faire une aprème feignasse.
Pour mémoire : oeufs = shampoing ; yaourt nature/ fromage blanc/ miel/ huile d’olive = masque ; vinaigre de cidre = rinçage.

Il y a évidemment d’autres produits plus ou moins sympas pour les cheveux.

  • La première, l’arme absolue, c’est le henné. Pour info : le henné neutre ne colore pas, le naturel si. Regardez la compo : sels métalliques ? On dégage. Trop de risque d’allergie, kakabeurk. Bref, une fois qu’on a trouvé son henné, on le prépare avec un yaourt nature + de l’eau chaude jusqu’à obtention d’une pâte dont la texture convient. Le henné est desséchant : il ne faut surtout pas oublier le yaourt. Si c’est du henné neutre, on peut ajouter une càs d’huile ; si c’est du henné naturel, on ajoute un jus de citron pour développer la couleur mais pas d’huile puisque celle-ci l’empêche de prendre.
    Le henné renforce les cheveux, les épaissit. Evidemment, c’est comme tout, une fois qu’on arrête, les effets s’estompent jusqu’à disparaître. J’ai commencé avec un henné par semaine pendant un mois, puis toutes les deux semaines et après 3 mois, je suis passée à 1 par mois et je ne peux pas passer à moins, la couleur se délave et l’effet de renforcement est nettement moins marqué ; je vais peut-être me refaire quelques mois de « toutes les deux semaines » en début d’année.
  • Le lait de coco (pur et sans additifs évidemment…) : c’est gras comme pas possible, mais le rendu ensuite est sympa. Mes cheveux sont super brillants mais il me faut au moins 3 shampoings pour me débarrasser de tout. Il paraît qu’il stimule la pousse mais je n’ai jamais rien remarqué de tel (enfin, je suis pas très chaude non plus pour faire des cures et m’en tartiner tous les deux jours sur les cheveux et avoir à les laver 3x ensuite, ça contre-dit un peu tous les principes énoncés plus haut…). Attention, ça délave la couleur du henné.
  • Les huiles essentielles (HE)(1). J’utilise exclusivement celle d’ylang-ylang réputée très bonne pour les cheveux et stimulante pour la pousse (euh..?) dont j’ajoute une goutte ou deux dans mon shampoing et/ ou mon eau de rinçage.
  • La vitamine B5 (1 goutte), les protéines de soie, de riz (une dizaine de gouttes chaque), la glycérine végétale (1 goutte) sont d’autres produits que j’utilise dans mon eau de rinçage ou mélangés à mon shampoing. La phytokératine (blé), j’ai testé aussi mais peu importe combien j’en mets, ça donne un effet cartonné donc mon sachet est en trai de phytokaraméliser au fond de mon armoire.
  • Le shikakaï est une poudre extraite de la cosse d’une plante indienne. Ca sent bon le fruit écrasé une fois que c’est mélangé à l’eau et transformé en pâte et c’est super doux pour se laver les cheveux. Attention, comme le lait de coco, ça délave le henné.
  • Les huiles végétales (HV) ou beurres végétaux. L’HV d’olive peut ne pas correspondre aux besoins des cheveux (comme dans mon cas par exemple, l’olive c’est nul. >o< Evidemment, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ??) et il faut donc tester afin de trouver l'HV qui va nourrir correctement les longueurs et les pointes (exclusivement, hein). Aroma-Zone propose des échantillons à environ 1€. Chaque HV ou beurre a des propriétés particulières, il suffit de chercher un peu sur le net et de se documenter. En vrac, j'ai testé :
    le jojoba <3,
    le noyau d'abricots (qui a été très bien pendant un temps mais maintenant ça ne fait plus que m'encartonner les cheveux, donc ils n'ont plus besoin de ce que cette HV apporte),
    l'avocat ❤ ❤ ❤ (qui est ma "crème de jour" aussi. Attention, celle d'AZ schlingue, je prends celle de chez Centifolia),
    le brocoli (ça puir ; paraît que c'est super pour les cheveux frisés mais comme les miens sont plutôt raides…),
    la coco/ le monoï (ça sent bon et c'est vraiment efficace sur les pointes),
    le karité (que je préfère nettement sur la peau, niveau cheveux j'ai pas d'affinités avec),
    la mangue (j’aime pas la texture ni le rendu, bref, c'est pas mon truc),
    le germe de blé (désolée mais yeurk),
    le ricin (hyper poisseuse, il faut la mélanger à une autre mais géniale du coup pour ce qui est de protéger les pointes contre les frottements)
    le cacao (qui se déphase ; c'est donc pas mal pour faire des patouillages mais pas pour une utilisation pure et ponctuelle – rappel, plus on réchauffe un beurre, plus il perd ses propriétés),
    le baobab,
    le lys (yeurk),
    la prune (<3),
    le camélia,
    l’onagre,
    la rose musquée,
    le coton,
    la framboise
    L’amande douce (yeurk, je la garde pour… Non, je peux pas dire ça ici. XD)
  • L’aloe vera c’est du bonheur en barre pour l’hydratation. Evidemment, il faut regarder la compo et la prendre aussi pure que possible. Une goutte d’aloe + 1 goutte d’HV dans le creux de la main, on mélange et on en enduit les pointes le soir avant d’aller au lit <3.

Liens

Pour aller plus loin et trouver d’autres personnes qui ont testé d’autres choses et ont des natures de cheveux plus proches de la vôtre :
Le jardin d’Isa et No : un site assez complet sur le soin du cheveu où vous retrouverez plus ou moins ce que j’ai écrit là-haut et d’autres trucs.
Les chevelus : j’ai trouvé bon nombre de conseils et de produits sur ce forum, d’alleurs j’y suis restée jusqu’à avoir ma routine et puis l’intérêt est retombé, enfin, l’intérêt de participer et comme il faut toujours avoir qch (d’intelligent en prime) à dire, j’ai fini par laisser tomber mais il n’empêche que c’est intéressant parce qu’il y a beaucoup de types de cheveux et donc beaucoup de conseils « personnalisés » pour tel ou tel type ou des expériences avec les produits (par exemple des concours de pousse avec le lait de coco. ^^) C’est vraiment le forum à lire.

Pour faire ses emplettes :
Aroma-Zone : pour la tonne de produits, pour ses ballotins d’essais d’huiles et de beurres végétaux, le henné est un peu grossier mais ils ont du shikakaï.
Centifolia : pour son henné très fin, son huile d’avocat, ses produits format familial (et ça c’est cool une fois qu’on a trouvé sa routine).

(1) ATTENTION, les huiles essentielles (HE) sont dangereuses. Elles peuvent vous cramer la peau, laisser des tâches indélébiles ou vous bousiller le foie par exemple. On se renseigne avant d’utiliser la chose avec parcimonie. è_é

Publicités

19 commentaires »

  1. Boule de poils said,

    « Pour qu’on me demande ça, soit je suis particulièrement convaincante […] ou bien on me connaît irl et trouve que j’ai d’assez beaux cheveux pour que ce blabla puisse être « utile » (*\\\* Gniiiiih). »

    –> Les deux? 😀

    Merci pour ce guide en tout cas, j’en prends note! 🙂

    • Nath said,

      Oooh dans ce cas *fait voleter sa longue chevelure* donne-moi ton appart. 😀
      J’aurai essayé.
      Bonne chance pour en prendre bonne note parce que je trouve que c’est hyper long, j’ai l’impression qu’un truc aussi simple que prendre soin de ses tifs se révèle être une montagne insurmontable quand je vois ça.

  2. Boule de poils said,

    Bah, j’en connaissais déjà une partie (mais je n’appliquais pas, j’avoue), donc ça en fait moins à retenir ^^

    • Nath said,

      Et puis ça a l’air beaucoup une fois que c’est mis au propre, mais en fait non, c’est juste des habitudes qui prennent 10 secondes top-chrono (sauf le henné).

  3. Zun said,

    Sainte Arysuh, je te vénère (non non c’est pas du verlan) pour ce post, je vais même le twitter (c’est dire lol)!
    Sérieusement, merci, ça aide pas mal, et en plus on a le même type de cheveux…

    Avais noté ton allusion aux brosses en tek, je vais me pencher dessus quoique c’est douloureux car je suis attachée à ma brosse à cheveux depuis l’enfance (si c’est la même et elle a une sale tronche) mais bon, vu la « masse » de cheveux que je me trimballe, il est temps de faire quelque chose avant d’être chauve.

    Le rinçage froid c’est une douleur sans fin, en été je l’encaissais stoïquement, en hiver je laisse tomber, ça malheureusement c’est la faiblesse humaine dans toute sa splendeur.

    Merci également car à l’époque tu m’avais mise en garde contre les SLS dans les produits Lush.
    Les premiers shampoings secs que j’avais acheté chez eux ne moussaient pas et ne contenaient pas de SLS, je ne peux en dire que du bien.
    Mais depuis que tu m’as parlé de ça, Lush a retiré tous les produits dont je me servais, et a remplacé ces gammes par des shampoings et autres savons contenant du laurysulfate de sodium, résultat cheveux lamentablement ternes, démangeaisons, bref plus de lush chez moi à part les anciens produits que j’avais en stock et qui n’en contiennent pas.
    Une amie m’a d’ailleurs signalé que le SLS dans les dentifrice la faisait saigner de la gencive, youpie !

    Sinon une coiffeuse m’avait conseillé l’HE de geranium rosat pour les masques capillaires (avocat et huile d’olive, je pense), c’était pas mal mais je ne supportais pas l’odeur donc j’arrête ça aussi même si ça me rendait les cheveux fort brillants.

    • Nath said,

      ^\\\^ Merci beaucoup !

      Pour l’HE de geranium rosat, j’en ai aussi déjà entendu parler mais j’ai jamais testé. Tu as essayé de la mélanger avec une autre HE pour voir ? (l’ylang² il a fallu que je m’y habitue aussi, ça schlingue quand même ce truc…)

      Le rinçage pareil. En hiver je peux pas. Tant pis, ils survivront bien 6 mois sans et se contenteront de celui au vinaigre.

      Cette brosse, elle est juste formidable. Les premières semaines j’ai dû me laver les cheveux plus souvent parce qu’elle répartit plus le sébum dans les cheveux du coup ils avaient rapidement un aspect plus gras, mais finalement ça s’est équilibré et c’est juste mieux.

      C’est humain aussi en ce qui concerne Lush : dès qu’on donne l’air de faire du naturel, les gens se jettent dessus et perdent tout jugement critique (j’ai fait pareil au début, il a fallu me mettre le nez dans mon caca pour que je me secoue et ça m’arrive encore régulièrement de prendre un produit certifié bio et de lire ensuite qu’il y a des produits dont je ne veux pas dans la compo).

      • Zun said,

        Je vais tester l’ylang ylang, mais j’ai beaucoup de mal avec l’odeur, quand c’est dans les cheveux on le sent tout le temps, dur dur.
        Le geranium rosat c’est parait-il bon pour la peau, donc les cheveux ne s’en plaignent pas. Mais savoir si c’était le masque à l’avocat-huile qui faisait du bien ou l’HE, je ne peux pas vraiment le dire.

        Allez hop, on testera la brosse tek dès que possible. ^_°

        • Nath said,

          L’avocat écrasé, j’ai jamais essayé, je préfère largement le manger. 😀

  4. Lycoris said,

    J’avais déjà pris note au post précédent/sur MC, je viens compléter ce que j’avais déjà pour cette fois. Ca tombe très bien parce que j’ai dû passer à un shampoing supplémentaire par semaine, ce qui en fait 3 maintenant, à cause du sport et de la transpiration d’abord, puis de l’état de mes cheveux ensuite. Et c’est très très pénible.
    J’ai déjà commencé à prendre des oeufs et je vais voir ce qui est disponible en magasin pour éviter d’avoir à racheter des produits dans le commerce.

    En revanche, je n’ai pas trop le choix pour le séchage (souffle froid) voire le lissage certains matins pour ma frange pour ma part, sans quoi je ne ressemble vraiment à rien (mouton). De toute façon, même quand je les laissais sécher naturellement quand ils étaient longs, ils se sont tellement abimés que j’ai fini par couper un sacrée longueur – et je les garde courts depuis.

    • Nath said,

      Ah la frange, quelle poisse, je regrette de m’en être fait faire une dernièrement. >o< Quelle poisse ce truc, plus jamais !

      • Lycoris said,

        Un mois plus tard de « une goutte de shampoo basique dilué pour un premier lavage + shampoo aux oeufs après + on finit avec un peu de vinaigre de cidre dans la petite bouteille », mes cheveux graissent toujours aussi vite. Je sais que la période d’adaptation est plus ou moins longue mais je ne constate aucune amélioration à ce niveau. Donc est-ce que je me laisse aller à mon envie de les relaver 3 fois (en suivant la même formule) dans la semaine ou j’essaie encore un bon mois comme ça ?

        • Zun said,

          La seule chose qui marche pour moi au niveau délais des shampoings c’est le rinçage froid, autant te dire que pour le moment je laisse tomber et malheureusement c’est redescendu à 1 shampoing tous les 3-4 jours.
          Je teste brosse tek et sapon’hair, qui font sans doute du bien au cuir chevelu en lui-même (il semble en effet moins irrité), mais pas au niveau de la fréquence des shampoings dans mon cas.

          • Nath said,

            La brosse Tek, comme elle répartit mieux le sebum, elle donne l’impression de plus graisser les cheveux plus rapidement, c’est normal.

            Oh, tu testes le sapon’hair ? *o*

            • Zun said,

              Oui je teste (celui pour cheveux gras) et j’aime vraiment bien, c’est spécial parce que je ne peux clairement pas dire si mes cheveux graissent plus vite ou pas mais une chose est sure, après le shampoing ils sont super beaux.
              On va tester à long terme pour voir mais le cuir chevelu ne démange plus, rien que ça c’est tout bon.

        • Nath said,

          Laisse-toi aller. 🙂 Ca ne sert à rien que tu te sentes mal à l’aise !! Le but c’est le contraire, non ?

  5. Aaaah zut, je viens de prendre un shampoing sans SLS, mais pour me rendre compte qu’il contient des ALS (tout aussi irritants après une petite recherche sur Google xD). Bon, tant pis, au moins je le saurais pour la prochaine fois! De plus je vois qu’il y a aussi de la bétaïne cocamachin, peut-être qu’ils ont limité la proportion d’ALS pour le coup… :]

  6. dorachan said,

    Merci pour toutes ses infos.
    J’y connais strictement rien donc ça va bien m’aider ^^

  7. Camille said,

    Merci Arysuh pour ce post fort complet et utile !
    Je l’avais donc lu en décembre mais je ne me suis lancée qu’au début du mois. Je suis en pleine période de « misère capillaire », avec des fourches de 5 cm qui sont apparues comme par magie après l’arrêt du silicone…
    Bref, je n’échapperai pas au coiffeur cette fois ci !
    Côté placard, j’ai investi dans un shampoing bio (de chez Natessance il me semble), commandé deux trois choses sympa chez Centifolia (huiles + henné neutre… on va voir pour les effets mais j’ai du mal avec l’odeur !) et concocté des petits shampoings a base d’œufs et d’HE d’ylang² (qui a fini en omelette sur ma tête pour cause de rinçage trop chaud 😦 ).
    Ce n’est que le début, mais j’ai déjà pu espacer mes shampoings d’une journée (tous les 3 jours contre deux auparavant) et le rêve serait d’atteindre ton rythme de croisière d’un lavage /semaine.
    Tout ça pour te dire merci de m’avoir donné envie de convertir mon cuir chevelu au biologique !

    • Nath said,

      Ca fait plaisir de lire ça, merci à toi. Courage pour les 5cm qui doivent y passer. Sur le coup ça fait un choc mais s’ils sont déjà bien longs, ça ne te choqueras pas longtemps.
      (Haha, l’omelette, tu n’es pas la seule à y avoir eu droit !)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s