22 juin 2008

Vous reprendrez bien une pipette ?

Posted in ça sent le brûlé !, important... tagged , , , à 02:39 par Nath

Y a pas à dire, ça fait plaisir d’être revenue… Certes, vu toutes les merdes qu’on ingurgite, un peu plus ou un peu moins, hein… -_-° Bon appétit ! *va faire ses courses en magasin bio à l’avenir*

[Edit] Ce qu’en dit le chef d’entreprise ^^[/Edit]

Publicités

10 mars 2008

Delikatessen

Posted in ça sent le brûlé !, blablabla à 15:18 par Nath

Merci môman de m’avoir donné l’idée de chercher en Allemagne pour trouver un endroit où acheter du vin géorgien L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ! Tenez-vous le pour dit les enfants !. *o* Je vais garder l’adresse sous le coude et quand j’aurai payé ma folie, je pourrai me lancer dans la suivante ! Maman, je ferai envoyer le paquet chez toi au boulot, ok ? ^o^;

Vin géorgien donc, mais d’où que je sors cette idée saugrenue ? Ben d’un voisin géorgien d’une invitée à une chouille, pardi ! Oui, les réseaux d’influence tout ça… Je m’en viens à me demander pourquoi je connais personne qui pourrait me mettre le pied à l’étrier pour un boulot de rêve dans l’administration alors que je connais plein de monde prêt à faire de moi une poivrotte finie… On n’a que ce qu’on mérite dans la vie ! ^3^// Donc, le vin géorgien, c’est bon. *o* C’est suuuucré, sirupeux, sensuel, j’adore, j’en reveux, je vais faire comme dans les livres pour filles où l’héroïne débouche une bouteille de rouge par soir une razzia et me faire plaisir. En égoïste. Après tout, si j’avais pu, j’aurais bu toute la bouteille à moi toute seule l’autre soir… Oui, je me fais peur moi aussi. Et j’aime ça en plus. Fufufu.

19 octobre 2007

L’autre pays du fromage

Posted in ça sent le brûlé !, blablabla à 12:48 par Nath

Ben c’est pas la Tchéquie. 😀
Ils aiment bien les trucs compactés au maximum ici alors parfois, j’ai l’impression de manger du pastoc. Genre là, dernièrement, j’ai acheté du fromage de chèvre la ciboulette et quand j’ai voulu l’étaler sur ma tranche de pain complet (si si, ils sont forts pour le pain. Très miam.), j’ai été incapable de la faire tellement il était « vynile » pour tout dire, je m’attendais à ce qu’il se mette à grincer sous mes blanches dents.
Ou le coup du fromage inconnu… Soyons fous, on dirait de la feta mais en fait pas du tout, c’est du vrai fromage blanc compacté et déshydraté.
Même leur camembert est bizarre : autant de l’extérieur il ressemble au nôtre, autant la pâte à l’intérieure, c’est des guiboles de Barbie mangeables. Je parle de texture, pas de goût. Heureusement. ^^; D’ailleurs, ils font un camembert mariné (nakladani hermelin) délicieux, si on peut attendre le temps qu’il faut pour qu’il soit bien imbibé. *0*/

Gniiiiiiiiiiiiih, Charityyyyyyyyyyyyyyy !!

7 septembre 2007

Poulet et tomates gratinés

Posted in ça sent le brûlé !, blablabla à 10:37 par Nath

Comme d’habitude…
Vous noterez que du poulet, des tomates et du fromage constituent la base de mon alimentation. oO;; Bref, toujours est-il qu’hier, on avait 2 blancs de poulet qu’il fallait faire sinon ils allaient finir à la poubelle. Alors, m’armant de mon courage et de mes gants anti-radiations, j’ai fouillé mon frigo à la recherche d’un truc simple et rapide.

Poulet et tomates gratinés

Ingrédients :

  • 2 blancs de poulet
  • 2 tomates
  • 20cl de crème fraîche
  • 1 pied de mouton
  • du fromage râpé
  • Huile d’olive
  • Farine
  • sel, poivre, curry

Préparation :

  • Faire revenir le poulet dans une poële avec un peu d’huile d’olive.
  • Saler, poivrer généreusement, ajouter le curry (NB : j’utilise un mélange d’épices « spécial poulet » pour ma part, y a du curry et d’autres choses indéfinies dedans).
  • Une fois que le poulet est bien cuit, ajoutez la crème pour faire la sauce. Liez-la avec un peu de farine s’il le faut.
  • Placer le poulet (sans la sauce) dans un moule à gratin.
  • Couper le pied de mouton (c’est un champignon) en petits dés et le faire cuire dans la sauce 2 minutes.
  • Couper les tomates en rondelles. Les disposer sur le poulet.
  • Naper de sauce à la crème et au champignon.
  • Ajouter le fromage râpé.
  • Et zou, au four à 180°/ Th. 6 pendant 20 à 30 minutes.

Servir avec une salade verte.

Bon appétit ! 😀

2 septembre 2007

Hier soir

Posted in ça sent le brûlé !, blablabla à 19:14 par Nath

Allez, comme promis, post spécial M-A. ! Voilà ce que tu as raté ma grande, mords-t’en les doigts ! 😀

Entrée :
Shooter méditerranéen, càd une crème de roquette sur lit de mozarella agrémentée de jambon cru grillé.
Trop salé, note pour plus tard un seul cube de bouillon de légumes.

Plat principal :
Tourte au poulet maison. Je ne trouvais pas de recette qui me plaisait sur le net, alors c’est une c’est moi qui l’ai faite ! Recette plus bas pcq elle a fait l’unanimité ! ^__^ J’ai même réussi à faire manger pleind e légumes à Vass sans qu’elle en laisse sur le côté de son assiette, c’est dire !

Dessert :
Cheesecake remanié. Beaucoup de succès aussi. \o/ Avec une boule de glace à tellement d’ingrédients que j’en ai la nausée rien que d’y penser. ^__^

Note pour plus tard : capacité maximum de ma table = 8 personnes. Nickel.
C’était vraiment chouette, on a bien papoté, on a bien ri, on a rencontré des gens avec qui on aimerait garder le contact, maintenant va falloir se botter les fesses pour ce faire.

Tourte au poulet maison

Lire le reste de cette entrée »

30 août 2007

Tu nous fais quoi à midi ?

Posted in ça sent le brûlé ! à 17:22 par Nath

C’est la question récurrente. xD
Aujourd’hui, j’ai ouvert mon frigo et avec le plus grand désarroi, j’ai constaté que j’avais pas grand’chose dedans (et pas très envie de me lancer dans de la grande cuisine). Et surtout pas envie de recourrir aux légumes congelés. Encore moins à ceux en boîte (BEUÂRK !!!) que belle-môman s’obstine à nous envoyer. Donc :

Flan/ Tian/ truc au chorizo et à la tomate.

Ingrédients :

  • 1/2 chorizo
  • 2 tomates
  • 6 oeufs
  • 200ml de crème fraîche
  • 1 grosse girolle*
  • Ciboulette fraîche
  • Cerfeuil frais
  • sel, poivre
  • une ou deux rasades de porto
  • une petite poignée de fromage râpé
  • parmesan

Préparation :

  • Enlever la peau du Chorizo, le couper en rondelles et en tapisser le fond du moule. Couper les tomates en rondelles, les répartir sur le chorizo. Couper la girolle en morceaux et l’ajouter. Saler, poivrer généreusement.
  • hacher le cerfeuil et la ciboulette, en parfumer l’ensemble tomates/ chorizo.
  • Battre les 6 oeufs avec la crème quelques instants (quelques instans seulement, le blanc et le jaune doivent à peine commencer à se mélanger). Ajouter le porto, mélanger rapidement encore une fois (juste histoire de bien mélanger mais pas plus !). Verser lentement dans le moule en faisant attention à ne pas trop déplacer ce qu’il y a en-dessous.
  • Saupoudrer de la petite poignée de fromage râpé.
  • Ajouter une bonne couche de parmesan.
  • Au four Th. 6 pendant une demie heure !

Et ce soir, quand Chéri² me demandera ce que je nous fais, je lui dirai de faire chauffer les restes de midi ! *o* Miom !!

* Oui, j’achète mes champignons à l’unité pcq j’ai pas besoin de plus généralement !

La prochaine entrée cuisine sera dédicacée à ma Marie comme promis ! 😉

16 août 2007

Banananananana

Posted in ça sent le brûlé ! à 16:26 par Nath

Les petits flans au thé détox et framboises d’Aude me font envie depuis plusieurs jours. Problème, je n’ai ni framboises ni thé détox ni agar agar ni envie d’aller faire des courses, alors je me suis démerdée avec ce que j’avais sous la main. Ca l’fait aussi. Sauf que j’ai bu un latte macchiatto qui me reste sur l’estomac alors faire les flancs a été un peu une torture.

Flans au thé et à la banane
Pour 4 tasses.

Ingrédients :

  • 2 bananes
  • 1/2L de lait
  • 1 1/2 c. à c. de thé noir parfumé
  • 3 feuilles de gélatine

Préparation :

Couper les bananes en rondelles. Les répartir dans les tasses. Réserver 4 tranches pour la déco.
Faire ramollir les feuilles de gélatine 10 minutes dans l’eau froide.
Mouiller le thé avec de l’eau froide, dans une petite passoire ou un oeuf à thé.
Mettre le lait à bouillir. Aux premiers signes d’ébullition, ajouter le thé et laisser infuser une dizaine de minutes à feu très doux. Remuer régulièrement. Filtrer le lait. Ajouter la gélatine et faire bouillir encore une fois en remuant bien.
Verser le lait au thé sur les bananes et laisser refroidir.
Une fois que c’est froid, mettre les tasses au frigo.
Au moment de servir, saupoudrez légèrement de qq feuilles de thé et ajoutez la rondelle réservée.

Si le thé choisi est vraiment très amer, vous pouvez ajouter un peu de sucre juste avant de mettre la gélatine.

26 juillet 2007

Anti-tiramisu

Posted in ça sent le brûlé ! à 12:14 par Nath

Un dessert qui a eu un succès monstre pas plus tard qu’hier midi lors d’un atelier make up chez Canelle. *super fière*

Ingrédients :

  • 300g de cerises dénoyautées.
  • 375g de yaourt nature.
  • 250g de mascarpone.
  • 125g de sucre.
  • 2 oeufs
  • Des biscuits à la cuiller.
  • Canelle en poudre.

Préparation :
Dans une casserole, faites cuire les cerises pendant 5 minutes dans un fond d’eau. Egouttez-les et passez-les au mixer.
Battez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le mascarpone et le yaourt nature puis finalement la purée de cerises.
Dans un plat, disposez une couche de biscuits à la cuiller puis une couche de mélange puis encore des biscuits à la cuiller puis re-mélange et ainsi de suite. Terminez par une couche de mélange saupoudré d’une bonne couche de canelle.
Mettez le tout au réfrigérateur pendant 2h minimum.
Petit + : C’est délicieux passé au congélateur aussi !

27 mai 2007

Lasagnes au vin blanc

Posted in ça sent le brûlé !, blablabla à 17:12 par Nath

J’ai faim et je fais la grossière erreur de surfer sur des blogs de cuisine en regardant sans vraiment en avoir envie ma part de fromage à tartiner locale, mes 6 tranches de pain de campagne et mes deux conserves (sic) de charcuterie recomposée… Ouais, moi aussi. 😡
Donc, ouverture d’une nouvelle catégorie : ça sent le brûlé ! pour les recettes pour l’instant sans photo, on verra cet été pour changer ça. Ou pas, connaissant ma flemme légendaire…

Quand j’étais adolescente, j’ai eu une période (assez longue quand même) végétarienne. Il m’en reste quelques recettes et surtout la seule que je connais par coeur et qui a toujours un succès fou même auprès de ceux qui n’aiment pas les tomates et dieu sait qu’ils sont nombreux dans mon entourage (bande de gens sans goût ! >_<) :

Lasagnes au vin blanc

Pour un grand plat à lasagnes. 4 personnes maximum.

Ingrédients :

  • 5 grosses tomates bien fermes (Je l’ai faite une fois avec des tomates oblongues, celles pour les sauces, et c’était tip top aussi.)
  • 2 barres de mozza
  • 400ml de lait
  • 200 à 250ml de vin blanc (sec et très goûteux de préférence.)
  • 150ml de crème
  • 60g de farine
  • 30g de beurre
  • des plaques de lasagne
  • du parmesan
  • du fromage rapé
  • sel, poivre.
  • En option : des trucs verts (ciboulette, cerfeuil, etc…)

Ebouillantez les tomates un bon coup et pelez-les. Coupez-les en tranches relativement fines.
Coupez aussi la mozza.
A feu très doux, faites fondre le beurre et roussir la farine. Ajoutez le lait petit à petit en remuant constamment, puis la crème, du fromage rapé et du parmesan. Salez, poivrez légèrement.
Ajoutez le vin blanc. Et la verdure
Remuez sur feu vif jusqu’à ce que la sauce soit bien crèmeuse.
Retirez du feu.

Beurrez votre plat à lasagne.

Etalez une première couche de sauce.
Répartissez les tranches de tomate et de mozarella en les alternant.
Recouvrez-les de sauce puis disposez les plaques de lasagne.
Recommencez l’opération.
Terminez par une couche de sauce sur laquelle vous ajouterez le reste de fromage rapé.
Mettez au four Th.6 (180° à vue de nez) et laissez cuire pendant 40 minutes.

Attention, ça a tendance à déborder !!

Bon appétit ! 😀