5 septembre 2011

Rentrée

Posted in blablabla tagged , à 08:11 par Nath

C’est vache quand même de mettre la rentrée un lundi…
Quand j’allais encore à l’école, je n’aimais rien de plus que d’avoir la rentrée un mardi ou un jeudi : au moins, je n’avais pas besoin de me remettre dans le bain pour toute une semaine, là, comme ça, directement sans pouvoir reprendre ma respiration. J’avais déjà l’impression que l’année serait moins longue.

Courage les profs, plus que qq semaines avant les prochaines vacances !

Publicités

27 août 2011

Posted in blablabla tagged , , à 18:17 par Nath

J’ai bien envie d’un nouveau tatouage…
Comme si j’en avais pas assez (largement pas). Et évidemment, j’ai des idées de tatouage compliqué qui coute cher, fait mal et prend du temps à réaliser. Pour qn qui ne sait pas dessiner (et qui n’a pas envie d’apprendre, entendons-nous bien, hein) et qui n’a surtout pas de patience, je suis plutôt mal barrée… J’ai pas no plus très envie de finir avec un poster romantico-emo-ado sur le corps quoi…
Hm. On va laisser mûrir ça, et quand on saura précisément ce qu’on veut, on ira demander une commission à tatouer. 😀

2 août 2011

Posted in blablabla à 22:11 par Nath

Ah non mais bravo, 12h de chaleur et mes organes jouent au yoyo et la migraine pointe. Vivement le retour de la pluie et du froid. >o<

30 juillet 2011

Posted in blablabla à 19:12 par Nath

Twitter a un peu remplacé mon blog question microblogging ou « je blogue une phrase pour évacuer et après ça va mieux ». Tant pis ou heureusement, selon que. 🙂
Ce n’est pas que je n’aie plus rien à écrire ici, c’est surtout que je m’auto-censure comme souvent. J’en aurais des choses à dire pour exprimer mon point de vue à un sujet ou à un autre, mais ça lui donnerait trop d’importance et ça donnerait l’impression que j’y réfléchis ou que je me casse la tête à ce sujet alors qu’en fait non. Tricky. Enfin, sur l’un de ces sujets on ne me demande heureusement pas mon avis – et c’est là que mon côté pète-sec sur le net me sert bien, parce que ça me ferait suer qu’on me fasse suer avec. xD Oui, bon, rien compris, rien à comprendre, je me comprends c’est l’essentiel.

Hohoho, je suis devenue cliente VIP chez Subway et apparemment c’est à vie, y a pas de date limite sur le truc. Yay. \o/

Au boulot ça se passe comme d’hab’. Je rencontre plein de Tchèques, ça me rappelle de bons vieux souvenirs et ça me donne bien envie d’y retourner. Vu où j’habite par rapport aux copines et le temps libre dont je dispose pour les voir (et vice versa), j’ai l’impression d’y être encore sauf que c’est moins fun. Haha, trop lol. -_- Ca me dit rien du tout de retourner vivre à Nancy. On va peut-être essayer de se réimplanter à Metz. Faut voir. J’ai l’impression d’être dans une période de transition mais en y réfléchissant, je me dis que c’est comme d’hab’, ça aussi. Alors d’un côté j’ai envie de me poser et de l’autre, j’ai envie de partir et de voir encore un peu le monde avant de ce faire. Toussa toussa. Un jour, j’en aurai fini avec mes 15 ans et je passerai à l’étape suivante (soit 16 ans XD).

Ah, et encore un message personnel : Ma Mie, revenez vite, vous manquez à mon coeur esseulé. ❤

18 juin 2011

Y a pas que les BJD dans la vie !

Posted in blablabla à 18:47 par Nath

Y a les bijoux aussi ! *o* A moi le petit collier à petit diamant. ❤ Merci le salaire.

15 avril 2011

Bonuit, hein !

Posted in blablabla à 21:10 par Nath

Lire le reste de cette entrée »

21 mars 2011

La narine recrute !

Posted in blablabla tagged à 14:11 par Nath

« Oh, regarde : la narine recrute. Tu comptes postuler ?
– Ben oui, maintenant que je suis trop vieille pour la marine, je suis obligée de prendre celui avec une bosse de moins.
– C’est chameau quand même…
– C’est pas grave, c’est caïman la même chose. »
8D Gniiiih.

20 mars 2011

Leekeworld prend ses clients un peu pour des blaireaux, non ?

Posted in important..., Joujoux tagged , , , , à 20:56 par Nath

Quelques mois après le LDoll à Lyon où Leekeworld avait installé sa tente à côté d’artistes françaises comme Dust Of Dolls (dont le stand était à côté de celui de Leeke, fyi), Lilycat (idem) ou Enaibi, la grande entreprise coréenne sort une poupée au goût de déjà-vu. En effet, le corps dévoilé (le 14 mars) de leur nouveau Art-Body est une copie assez nauséabonde du corps de la Püns de Dust of Dolls. Stupeur et levée de bouclier dans la communauté qui fourre le nez de Leeke dans sa caca. Leeke se défend : Dust of Dolls est inconnu au bataillon et dégaine des photos du processus de création de leur Mikhaïla (le 16 mars). Sur ces photos, on voit notamment une impression d’un projet de poupée de Lilycat et, dans un coin, un bout d’impression de Püns. Sans blague. Re-nez dans la caca. Et là, après tout ça pue déjà alors autant y aller à fond, Leeke photoshope la photo où l’on voit la Püns genre « mais non, c’est une autre poupée, Dust of Dolls vous ment » (le 18 mars). C’est abyssal dans la mauvaise foi et surtout d’un irrespect suprême envers les clients : ils croyaient vraiment que personne ne remarquerait ?!
J’ai voulu attendre jusqu’à ce que Leeke mette leur Mikaïla en vente pour de vrai avant d’effacer mon compte chez eux. J’ai aussi signé la pétition qui a recueilli plus de 640 signatures en quelques 48h.

Ca en parle un peu partout : chez Algésiras (tu as eu du chocolat, la semaine n’a pas pu être aussi mauvaise que ça. 😉 *câlin*), Esthy (plusieurs fois), Mumb@, Dorachan, AlexielChez Kirane ça me semble être le résumé le plus clair et net avec des images aux bons moments pour illustrer le propos ça vaut le coup d’aller y jeter un coup d’oeil.

Et une liste de liens (piquée chez chez Kirane – sauf le lien fesse de bouc) pour vous faire votre propre opinion :
– Leekworld : official website / Mikhaila sale page / Mikhaila ‘making story’
– Dust of Dolls : official website / Flickr page
– Online petition against Mikhaila’s release : http://www.ipetitions.com/petition/plagiarismno/
– Flickr group denouncing Leeke’s inspirations : http://www.flickr.com/groups/leekeworld_thief/

Enjoy. 😦

Edit du 22 mars : Un article très clair chez Jade, en français cette fois-ci.

10 mars 2011

Mettons les choses au clair…

Posted in important... à 23:14 par Nath

(vie le tumblr de Talyn)

1 mars 2011

Posted in Petites histoires à 14:18 par Nath

Plus de quinze ans. Il m’a fallu plus de quinze longues années après ta mort pour commencer à en parler. Pour commencer à dire aux gens que tu me battais quand j’étais gamin. Tous les prétextes étaient bons pour me mettre une râclée. Quelqu’un se plaignait d’une bêtise faite par un garnement dans le quartier ? C’était forcément moi et j’en prenais pour mon grade. Vous vous disputiez avec maman ? C’était encore ma faute et ma fête. Je refusais de manger ? Je m’en prenais plein la gueule.
Alors je suis devenu un sale gosse. Oeil pour oeil, dent pour dent. Tout ce que les autres me faisaient, je le leur rendais. J’étais peut-être tabassé une deuxième fois à cause de ça, mais tant pis. Parce que je ne pouvais pas te rendre chaque coup, je les rendais aux autres. Aux profs, aux voisins, aux camarades de classe.
Je me suis construit dans la douleur, dans la rébellion, dans la colère et l’agressivité, dans cette brûlure dans l’estomac et autour du coeur. Personne ne me parle sur ce ton. Personne ne me regarde comme ça. Personne ne me répond. Personne ne me contredit. J’ai passé mon enfance à être tabassé, qui prétendez-vous être pour m’apprendre la vie !
J’ai vécu dans la peur aussi. Oh, de toi et de tes coup, oui, mais de moi aussi. Moi, adulte, père. J’avais peur de lui faire ce que tu m’as fait, de décharger cette violence sur elle. Je l’ai fait. Pas en coups, presque pas, mais en paroles, en cris. Elle me dit qu’elle avait peur de moi quand elle était enfant, que j’avais cette aura terrifiante. Elle savait que j’aurais été capable d’entrer dans une rage folle et de la frapper jusqu’à être calmé. Je ne l’ai jamais fait, mais à cause de toi, à cause de ce que tu m’as fait subir, je sais et elle savait que j’aurais pu le faire.

Il m’a fallu plus de quinze ans après ta mort pour en parler. Pour en parler à cette petite fille qui avait peur de son père sans savoir pourquoi. Pour détruire l’image qu’elle avait de toi, qu’elle arrête d’idolâtrer son grand-père. Pour en parler aux autres aussi, ceux qui étaient adultes autour de moi, qui fermaient les yeux, qui t’avaient vu me mettre une râclée après l’autre, que je saigne, que j’aie des bleus, que j’en garde des cicatrices. Ils le savaient, ils l’ont vu mais quand j’en parle, ils refusent de s’y confronter. Toi ? Non, jamais, ce n’est pas possible. Tu étais aimé et apprécié de tous. Messieurs-dames, je vous vomis, je vous conchie. Très peu cordialement. Après tout, j’ai appris les claques et les cris, pas la cordialité.

Je t’en veux.

Je sais cependant que tu ne savais pas comment faire autrement ; toi non plus tu n’as pas appris les gestes d’amour et de confiance. J’ai presque soixante ans. Plus de quinze ans après ton décès, j’ai commencé à en parler. Peut-être qu’un jour, j’arriverai aussi à faire la paix.

2 février 2011

Und tschüss!

Posted in blablabla à 23:52 par Nath

Le label Qualité français langue étrangère […] est attribué par une Commission interministérielle présidée par la Direction générale de l’Enseignement supérieur […]

Lien

Je suis certaine qu’il y a des gens qui trouvent ça cool ou rassurant de voir le gouvenement juger de la qualité des centres de langue. Moi, ça me donne juste envie de pleurer (dans un bon jour. Dans un mauvais jour, ça me file la gerbe ou la rage) : l’enseignant de FLE est juste bon à agiter haut la bannière du français et de la France presque gratuitement, par amour de la langue et de l’enseignement. Et dieu sait qu’on est nombreux à être assez cons dans le métier pour le faire. Trois ministères qui vont donner leur avis sur les centres. Trois. Et pas un qui est capable d’offrir des emplois corrects avec des salaires décents. Ben non, ils seraient fous aussi puisque l’enseignant de FLE est volontaire pour aller à l’étranger pour 600 ou 800€ par mois, avec le sourire en plus. Ils seraient fou de reconnaître l’enseignant de FLE comme un vrai prof, un vrai pédagogue qui par conséquent mérite le même salaire et les mêmes conditions en matière de sécurité de l’emploi que les profs du service public.
Alors ouais, on va me rétorquer qu’il n’y a pas assez d’emplois pour ça. Mon. Oeil.
On va me rétorquer que n’étant pas du service public, on est plus au service du public et qu’on est donc plus libres d’offrir un contenu de qualité à nos apprenants. Certes, quand on est dans un centre qui a les moyens, sinon c’est comme ailleurs, démerden Sie sich.
On va me rétorquer que ce n’est pas le rêve de tout le monde d’être fonctionnaire. Certes aussi, mais entre 800€ par mois et 2500 (à la louche, je n’ai pas vérifié les chiffres exacts), mon choix est vite fait. Même si l’argent ne fait pas le bonheur, etc…

Trois ministères. Et en plus faut payer pour ça. Vie de merde.

J’ai vécu un de ces audits, pour un label de qualité. Et bien c’est de la merde. Avoir un extincteur est mis sur le même plan que la qualité de l’enseignement. Les profs sont au bord de la crise de nerfs pendant 10 jours, bossent jusqu’à 22h pour mettre leurs fiches au propre et ils se font allumer s’ils parlent plus de 10% du temps de cours – sachant que c’est infaisable, entre les consignes, les corrections, les explications, les exemples, je veux bien qu’on m’explique comment faire surtout quand la demande des apprenants est plus importante que 6 ou 8 pauvres minutes (et je peux vous dire que j’en ai eu des classes qui râlaient et se bloquaient quand j’essayais de m’y tenir. Enfin, tout prof a eu une classe de merde difficile un jour ou l’autre, je sais je sais).

Heya~ 💡 Si vous payez plus que le SMIC, je nettoie vos chiottes avec mon diplôme de bac+5. Pour ce qu’il vaut…

Enfin voilà, si l’un des trois ministères me propose un emploi, un vrai, promis je fais plus qu’y réfléchir. Bisous, hein.

(Et après ce post, j’arrête de parler du boulot et de tous les sujets déprimants. Je vais parler indemnisations, qu’est-ce que vous en dites ? Ca aussi c’est fun d’être pris pour la dernière des connes qui demande l’aumône alors qu’on a bossé et que cet argent est un droit – du moins encore pour l’instant. Sinon, je veux qu’on me rembourse mes cotisations sociales… >_>)




Je retourne matter K-on! avec du pop-corn. Kinenveut ?

25 janvier 2011

Slurp*

Posted in blablabla à 15:29 par Nath

Rhâ mais ça m’agace et en plus de 140 caractères.

  1. Qui irait faire un concours de cadeaux d’anniversaire ??
  2. Il faut abandonner tous ses droits concernant le design de la poupée, que l’on gagne ou pas le concours de cadeaux d’anniversaire…
  3. Ca veut dire que si vous finissez par créer votre propre poupée ou customiser la vôtre comme l’idée que vous avez eue, vous risquez potentiellement un procès ?!
  4. Ca veut dire que si une poupée est produite d’après votre idée vous allez pouvoir raquer 4000€ pour l’avoir si vous avez la chance de gagner l’enchère/ d’être le premier sur le coup, que vous ne pourrez même pas demander une compensation financière (après tout c’est un cadeau d’anniversaire, ouais ouais, tu m’en diras tant… Ca me fait penser aux concours de logos…) ou même que votre nom soit cité comme participant à cette création ?!
  5. Mais qui irait réutiliser sa propre idée brillante et géniallissime après l’avoir offerte à qn d’autre ?
  6. Qui irait l’offrir ??
  7. Qui demanderait à ce que des dizaines d’inconnus lui envoient plein d’idées ?!
  8. Et en plus, il faut faire de la pub virale sur Twitter ET Facebook pour participer sinon dégage tu pues ?!

Euh… LOLBBQWTFOMG ?

Certes, après chacun voir midi à sa porte comme d’hab’. Comme d’hab’ aussi faut savoir où on met les pieds. Ou pas, démerdez-vous mais ne venez pas pleurer après.

* Et vous mettrez l’image qui vous plaît le plus avec cette onomatopée.

20 janvier 2011

Le moral à plat ?

Posted in blablabla à 23:22 par Nath

Tu es Nath, dite Arysuh. Quand les oracles ont annoncé ta venue au monde à Gengis Khan, il s’est fait pipi dessus. True story. Alors genki !

XD ❤ Merci Chéri² ! (oui parce que je passe mon temps à râler, mais bon, hein… Il a plein de bons côtés aussi que je garde jalousement rien que pour moi d'habitude.)
Si on peut même plus avoir la crève tranquille maintenant.

19 janvier 2011

Quand j’étais petite…

Posted in Petites histoires à 22:52 par Nath

Quand j’étais petite, j’ai eu un pantalon rose. Il était trop long alors maman l’a raccourci, cousu de fil noir parce qu’elle n’en avait pas d’autre.
Oui, nous étions aussi pauvres que ça.
Je recevais un pantalon neuf à Noël. Les autres étaient des vêtements donnés par l’église. Des vêtements dont mes camarades de classe ne voulaient plus ou qui leur étaient devenus trop petits. À Noël, c’était ma sœur ainée qui nous l’offrait. Elle était déjà mariée, elle, et son époux gagnait assez bien sa vie pour qu’elle puisse nous faire ces cadeaux. Un jour, elle m’a offert un pantalon pourpre. Pourpre !! Le monde aurait pu s’effondrer, peu m’importait, j’avais eu un pantalon neuf et pourpre.

18 janvier 2011

Une histoire d’âge…

Posted in blablabla à 17:54 par Nath

… ou comment se sentir bien dans ses pompes au milieu des gens (de votre âge, plus jeunes ou plus vieux) qui vous entourent. Où je me rends compte que je traîne des pieds à quant il s’agit de « faire mon âge » et que ça commence à se voir. Ou du moins, je commence à le ressentir.
L’autre jour, j’ai passé un moment avec des jeunes femmes de quoi, 24 ans. Qu’est-ce qu’elles étaient pleines d’énergie et pleines d’aventures aussi, de choses à raconter, de choses à faire et faites. Je me suis sentie super vieille. Et je me suis dit « wah, merde, j’ai laissé passer ça à leur âge… »
L’autre jour, j’ai passé la soirée avec des amis de mon âge. Des amis de longue date avec lesquels je « grandis » (oui, avec des guillemets, je fais toujours 10cm de moins que la plus petite du reste du groupe, ça aide pas ! >o< Papa, maman, je ne vous remercie pas ! Pourquoi moi d'ailleurs ?? Toute ma famille fait plus d'1m60 !! Bref.) de concert depuis une dizaine d'années. Et je me suis sentie fichtrement gamine et… je vais pas dire laissée pour compte, mais sur le bord de l'autoroute à regarder les autres passer.

Avec tout ça… Je vais devoir un peu réfléchir à ma vie, à ce que je veux et à ce que je cherche et voir ce que je peux faire pour mettre tout ça sur les rails histoire de me sentir à nouveau en phase avec mes baskets bottestalons hauts.

Page précédente · Page suivante